Le IBM Watson Summit Paris (*) va-t-il devenir la nouvelle rencontre annuelle de l’IA ? Bonne question. Ce qui est certain c’est que depuis deux ou trois ans, la stratégie d’IBM se construit en grande partie autour de l’Intelligence Artificielle.

Comme l’annonce elle-même la société sur son site :  » IBM BusinessConnect, grand rendez-vous annuel d’IBM réunissant chaque année 1500 professionnels, fait peau neuve et devient le Watson Summit Paris. Cette évolution souligne que l’intelligence artificielle est incontournable et s’impose comme le facteur technologique clé de la digitalisation des entreprises. »

IBM, qui reste la première SSII mondiale et un acteur incontournable dans les autres secteurs de l’industrie informatique, a depuis des décennies accompagné l’informatisation des entreprises. Le fait qu’elle considère que l’IA en soit devenue le facteur incontournable interpelle et rassure les sociétés comme la nôtre.

L’industrie informatique est habituée à ses modes régulières accompagnées d’une terminologie plus ou moins compréhensible et dont le caractère novateur est surtout lié aux talents de quelques consultants de « faire du neuf avec du vieux ».

Dans le cas de l’Intelligence artificielle, chacun comprend qu’il s’agit d’autre chose. Nous le rappelions dans nos lectures estivales, l’IA est née avec l’informatique au début des années 50 avec les travers que nous connaissons. Il en demeure pas moins que les efforts continuels des équipes scientifiques, comme par exemple nos partenaires du LIP6 de l’Université Pierre et Marie Curie, ont payé au-delà des phénomènes de mode, et ont permis de développer des algorithmes efficaces. Certes, ils ne font pas des ordinateurs plus intelligents que l’homme mais ils résolvent des problèmes qui ne sont plus que simples calculs.

Combinées avec l’explosion des données qui circulent sur les réseaux et disponibles, – n’oublions pas le Big Data –, ces technologies d’Intelligence Artificielle arrivent à maturité et IBM a raison d’en faire l’axe stratégique de son développement.

En toute modestie, c’est aussi celle de QWAM. Nous investissons depuis des années dans ces technologies d’Intelligence Artificielle appliquées aux traitements des données textuelles, avec le produit QWAM Text Analytics, et sommes ravis de voir que ce choix stratégique était judicieux.

Nos clients nous le confirment chaque jour et le fait qu’une société comme IBM s’inscrive dans la même logique est plus que réconfortant.

(*) le IBM Watson Summit se tient le 10 octobre à Paris, au Carrousel du Louvre