Les relations-presse, que beaucoup estimaient « dépassées » avec le développement du Web et notamment des médias sociaux, ne se sont jamais aussi bien portées. Chaque innovation – le Web appartient aux majeures – apporte en fait de nouveaux développements plutôt que la suppression de pratiques existantes.

C’est en partant de ce constat que les fondateurs d’AlgoLinked ont vu une nouvelle opportunité à l’heure d’Internet et de l’Intelligence artificielle. Pendant très longtemps, des relations presse de qualité étaient réservées aux Directions de la communication capables de se les offrir et donc aux grands groupes. Pourquoi ? Parce que la qualité dans le domaine se mesure dans la capacité à cibler les bons journalistes, ceux qui auront un intérêt sur tel ou tel sujet spécifique.

Bien évidement chaque chef de petites entreprises connait les 3 ou 4 spécialistes de son domaine. Mais est-bien utile quand ce n’est plus le secteur économique qui prime mais la réalisation du moment ? Lorsqu’un patron de PME spécialisée dans les étagères en fil d’acier, plutôt vendues dans les hôpitaux, signe un « beau contrat » avec un acteur de la distribution, le problème devient plus complexe. Il ne s’agit plus de contacter son correspondant habituel à l’Usine nouvelle mais plutôt les journalistes qui sont spécialistes de la grande distribution. Et sans agence de presse… pas facile pour ce patron de PME.

AlgoLinked a construit une solution performante qui permet de résoudre simplement et automatiquement (donc à un coût faible) ce problème. Comment ? En utilisant la technologie d’analyse sémantique de QWAM et notamment les moteurs qui font partie de la plateforme QWAM Text Analyctics.

Le principe est le suivant :

• D’un côté, analyser chaque communiqué de presse publié par les clients de AlgoLinked afin d’en extraire les « concepts-clés », c’est-à-dire les sujets traités qui représentent autant d’éventuels centres d’intérêts pour des journalistes spécialisés.

• De l’autre côté, identifier les journalistes et les sujets qu’ils traitent (et qui évoluent en permanence) grâce à une combinaison de QWAM Ask’n’Read et des moteurs de QWAM Text Analytics. Chaque jour Ask’n’Read crawle environ 2,5 millions de sources, notamment presse, ce qui permet d’associer des thématiques à des journalistes. Opération qui est faite quotidiennement et qui renvoie aux oubliettes de l’histoire les approches de type « annuaires », ceux-ci devenant très vite obsolètes.

Une fois ces deux analyses réalisées, la plateforme enverra aux journalistes identifiés le communiqué de presse qui les concerne. Pas d’emailing sauvages (qui partent directement à la corbeille) mais des chances maximales d’accroche car le journaliste sait qu’il recevra des informations ciblées.

La preuve du bon fonctionnement de cette offre ? Visitez la salle de presse d’AlgoLinked :

http://www.algolinked.com/app/wall/room/all

A la date de rédaction de ce billet, elle est organisée en 378 espaces : l’immense majorité sont de petites structures qui auraient eu des difficultés financières à se payer les services d’une agence de RP et qui, grâce à AlgoLinked, ont une réponse abordable et pertinente à leurs besoins.

Comme le confiait récemment à QWAM, Solenne Lesénéchal, Présidente-Directrice générale d’AlgoLinked :

« Nous avons ainsi recréé le coeur de métier d’une agence de relations-presse sur une plateforme unique. Accessible en termes de coûts aux petites structures et ultra performante, notre solution assure des gains de performance accrus tant pour les journalistes que les décideurs ! »

Nous avons bien entendu d’autres projets pour offrir un service toujours plus qualitatif à nos clients, comme celui de disposer d’une prestation RP à 360°. Nous prévoyons également d’enrichir toujours plus les capacités de rapprochement de notre outil en spécifiant de nouveaux critères, toujours en étroite collaboration avec notre partenaire spécialisé Qwam! »

Félicitations pour cette belle aventure démarrée en 2014, qui fait 30% de croissance annuelle et se positionne comme une des pépites françaises.