A sa publication en 1984, ce livre d’Hubert Dreyfus, professeur à l’Université de Berkeley, souleva des tollés. Il y aurait donc des limites à l’Intelligence artificielle !

A une époque où « l’ordinateur plus intelligent que l’homme » n’était qu’une question d’années bien que beaucoup constatent qu’il n’avait toujours pas réussi à battre le meilleur joueur d’échec. Il faudra attendre mai 1997 pour que Deep Blue batte le champion du monde Garry Kasparov, sa puissance de calcul y étant d’ailleurs pour beaucoup.

Après ces polémiques, l’Intelligence artificielle est un peu tombée en désuétude, chacun en faisant sans le dire comme fut le cas chez QWAM.

Depuis deux ou trois ans, l’IA a retrouvé ses lettres de noblesse. Et sans doute ses « mythes et limites ». La belle occasion de relire le livre d’Hubert Dreyfus pour cet été, une belle occasion aussi de souhaiter à tous nos lecteurs d’excellentes vacances et de vous donner rendez-vous fin août !